Un bon expert-comptable bénéficie toujours d’un bouche-à-oreille positif, mais lorsque l’information n’arrive pas jusqu’au dirigeant, faute de réseau, la recherche de la perle rare peut relever du parcours du combattant.

Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le bon expert-comptable, celui qui deviendra votre conseiller privilégié ? Zoom sur les 5 règles à suivre avant de signer avec le premier venu.

1 – Le secteur d’activité privilégié par votre expert-comptable
Les cabinets d’experts-comptables visent souvent le même type de clientèle, selon la nature de leur activité. Ils sont ainsi à même de détecter immédiatement la cohérence de vos ratios de gestion avec ceux du secteur concerné. Ils connaissent la réglementation, les partenaires spécialisés. Ils savent immédiatement quels seront vos besoins et quel sera votre quotidien comptable. Si vous évoluez dans un métier réglementé ou très spécifique (restauration, bâtiment…), assurez-vous que votre expert-comptable connaît votre terrain !

2 – La taille de l’entreprise
Bon nombre de cabinets d’expertise comptable évoluent avec le même type de clientèle, en terme de secteur d’activité, mais aussi de taille de l’entreprise. Ainsi, certains se spécialisent dans les TPE et les PME. Si tel est votre cas, rapprochez-vous de ce type d’expert plutôt que de viser un cabinet prestigieux ayant pour clientèle des grosses structures. Vous serez non seulement en cohérence avec leurs tarifs, mais surtout, votre expert aura l’habitude des problématiques d’une petite entreprise.

3 – Au-delà des prestations classiques d’un expert-comptable
expert-comptable : les missions suppémentaires Le métier de l’expert-comptable est d’enregistrer vos opérations de manière chronologique, d’établir les comptes annuels de l’entreprise, d’effectuer les déclarations fiscales et les révisions comptables. Au-delà de ces prestations, assurez-vous de ses connaissances et de sa disponibilité dans les thématiques qui vous concerne.

Si vous embauchez, assurez-vous qu’il se chargera de la gestion de la paie. Si vous cherchez de l’aide en phase de création d’entreprise, l’expert saura vous aiguiller dans les formalités d’immatriculation, les organismes de crédit adéquats. Il pourra aussi fournir des tableaux de bord de gestion adaptés à votre structure, vous accompagner en cas de difficultés, de cession, de succession ou de modification de statut.

Au-delà d’un prestataire comptable, il peut devenir un véritable conseiller fiscal et financier… À condition d’avoir suffisamment de disponibilité et les compétences requises !

cabinet comptable paris visez un développement à l’international, assurez-vous de la maîtrise de votre expert dans ce domaine. A-t-il des partenaires dans les pays que vous visez ? Connaît-il les réglementations et les obligations des entreprises à l’export ?

4 – La proximité géographique de votre expert-comptable
Malgré les nouvelles technologies, en cas d’urgence ou d’un besoin spécifique, il devient nécessaire de rencontrer son expert-comptable en face à face. Ne serait-ce que pour la qualité de l’échange ! Il serait alors dommage de perdre un temps précieux dans les transports. Privilégiez un cabinet proche de chez vous.

Pensez aussi à vérifier la disponibilité de l’expert-comptable, car rien ne sert d’avoir un bon expert-comptable près de chez soi s’il n’est jamais disponible pour accompagner ses clients !
Remove